ACCUEIL I INFORMATION SUR L'AUDITION I LES PATHOLOGIES I LA PRESBYACOUSIE I SUITE

LES PATHOLOGIES / La presbyacousie suite

Lorsqu’on se trouve dans des locaux vastes et peu meublés
A ce stade précoce où l'on n'éprouve pas un réel besoin d'entendre plus fort, mais plutôt l'envie d'une parole claire, bien articulée et non masquée par des sons inopportuns, l'appareillage risque d'être prématuré, et par là même décevant. Dans ces premiers temps de la presbyacousie, il est possible d'améliorer le confort en adoptant quelques règles et en prenant certaines précautions.
Conseils pratiques pour mieux communiquer (cliquez ici)

Lire la suite :
Les pathologies- L'hyperacousie - Les acouphènes
Traitement des acouphènes - La chirurgie et les implants

Presbyacousie et presbytie
Si presbytie et presbyacousie sont deux manifestations du vieillissement, ces deux altérations sensorielles ne doivent pas être considérées de la même façon à la fois sur le plan de la dégradation des systèmes sensoriels et en ce qui concerne la réhabilitation. La presbytie est une atteinte du système de transmission de l'œil formé par les milieux transparents. La réhabilitation est simple, elle s'effectue par compensation physique de l'anomalie et la correction par des verres ou des lentilles de contact se révèle immédiatement efficace.


La presbyacousie est une dégradation de l'oreille interne et donc du système de perception.
Il en résulte que, d'une part, l'appareillage est plus complexe qu'une simple compensation physique, en particulier parce que plusieurs fonctions de l'oreille sont altérées, et, d'autre part, la réhabilitation demande une adaptation plus longue du sujet appareillé à ses appareils, il s'agit d'une véritable rééducation auditive.

Conseils pratiques (en vidéo)

Où nous trouver

Nous contacter