L'audition, comment ça marche ?

Le fonctionnement
de l'oreille 

L’organe de l’ouie comprend trois parties :

  • l'oreille externe, constituée du pavillon et du conduit auditif. Le conduit auditif guide le son jusqu’au tympan , membrane mise en vibration par les variations de pression

  • l'oreille moyenne, constituée par une chaîne de 3 osselets : le marteau, l'enclume et l'étrier, elle transmet les mouvements du tympan à l'oreille interne

  • l'oreille interne est au cœur du système auditif, c'est un milieu liquide renfermant deux ensembles fonctionnels : le vestibule, organe de l'équilibre et la cochlée ou limaçon, dédiée à l'audition.

La cochlée qui abrite environ 15 000 cellules sensorielles a une triple fonction :

  • elle amplifie les vibrations qui lui parviennent 

  • elle transforme l'énergie vibratoire en influx nerveux

  • elle analyse les sons et les aiguille selon leur fréquence vers les différentes fibres nerveuses spécialisées qui lui sont connectées.

schema-oreille.jpg

Les fibres nerveuses et les aires auditives

L'influx nerveux généré par la cochlée est conduit jusqu'aux aires auditives du cerveau par un faisceau de fibres nerveuses dont chacune porte une partie des informations résultant de l'analyse effectuée par la cochlée.  Le cortex cérébral interprète le message sonore et génère la sensation auditive, image perceptive du message sonore captée par l'oreille.

Capture d’écran 2022-02-28 à 09.04.47.png

 Le son 

Un son stimule spécifiquement le système auditif, et induit une sensation auditive représentative du son qui l'a fait naître. Chaque son est fait d'un ensemble particulier de fréquences (spectre) lui conférant une originalité qui permet de l'identifier et qui constitue la source des informations que nous avons sur l'environnement proche.

L'intensité des sons est exprimée en décibels (dB) dans une échelle allant : ​

 de 0 dB 

 à 120 dB 

Entre

 20-20 000 Hz 

Au-dessus

 de 85 dB 

seuil de l'audition humaine au-dessous duquel aucun son n'est perceptible. 

niveau très élevé, nocif pour l'oreille, limité supérieure des sons naturels de notre environnement. Des sons plus faibles, inaudibles par l'homme, et plus forts, extrêmement dangereux, peuvent exister. 

Sont les fréquences perçues par l'homme; certaines espèces animales entendent jusqu'à 100000 hertz, d'autres à partir de quelques hertz. ​​

les sons deviennent nocifs pour l'oreille.

La baisse de l'audition 

La plupart des surdités sont consécutives à une atteinte des cellules sensorielles ou cellules ciliées il en résulte une double carence: le malentendant n'entend pas certains sons par manque d'amplification et a des difficultés à comprendre la parole, faute d'analyse.

La perte auditive peut s’exprimer de différentes façons : Les deux plus fréquentes sont la perte d’intensité sonore et la perte de compréhension

Perte d'intensité sonore

Perte d'intensité sonore_1.png

La perte d’intensité sonore :
Dans ce cas le son est affaibli et atténué pendant le transfert dans l’oreille.Tous les bruits sont perçus trop faiblement. Ce type de perte représente Environ 10 % des pertes auditives

La perte de compréhension :
Les bruits sont entendus suffisamment fort, sans pour autant comprendre le contenu c’est le cas dans les conversations en milieu bruyant. 90 % des pertes auditives

Perte de compréhension

Perte de compréhension.png
AdobeStock_295782338_Preview.jpeg

 Les signes  qui ne trompent pas

Il existe des signes qui annoncent une baisse de l'audition :

1 - La disparition progessive des bruits faibles de l’environnement quotidien (tic-tac d’une horloge, clignotant de voiture...). 
En l’absence d’autres signes l’atteinte est généralement faible mais justifie une surveillance chez un ORL

2 - Une mauvaise compréhension de la parole en milieu animé (réunions familiales, repas au restaurant, discussion à plusieurs).

Dans ces situations, nous avons tendance à faire répéter notre interlocuteur parce que nous n'avons n'a pas bien saisi ce qu’il nous dit. Nous entendons mais nous ne comprenons pas toujours correctement ce qui se dit. Autre signe qui est souvent révélateur d’une gêne auditive naissante, c’est le fait de monter systématiquement et exagérément le volume de la télévision. On pourrait citer également, la difficulté éprouvée par certaines personnes pour comprendre les jeunes. 

Elles ont souvent la sensation qu’ils parlent trop vite et n’articulent pas bien.( Un test est disponible sur ce site, 

IL FAUT RÉAGIR dès les premiers symptômes d’une baisse de l’audition. POURQUOI ?

Parce que plus la baisse de l’audition est corrigée tôt et plus vos chances de retrouver des capacités auditives satisfaisantes augmentent. Lorsque la baisse de l’audition est installée depuis longtemps, le cerveau peine à se rappeler certains sons oubliés. Aussi plus vite vous réagirez plus la rééducation de votre oreille sera facilitée. Si vous avez un doute sur votre audition, n’hésitez pas venir en parler à Franck ROYER audioprothésiste AUDIOZEN , il vous dirigera si nécessaire vers un ORL. C’est L’ORL qui vous délivrera le certificat médical obligatoire pour acquérir vos aides auditives Audiozen.

1 français sur 2

ne fait jamais évaluer son audition.

30 dB

En moyenne, c'est le nombre de décibels à partir desquels la déficience auditive commence

 2 millions

de personnes sont exposées dans leur profession à des niveaux de bruit souvent dangereux pour l’oreille. 

52%

des plus de 60 ans connaissent une baisse de l’audition de 45dB.